Éliminer les erreurs courantes d’exécution d’Emma Cooper

La course à pied est l’un des sports les plus faciles à pratiquer. Il n’a pas besoin de beaucoup d’équipement. Il a également de nombreux avantages pour la santé. Mais, comme tout autre sport, il y a des erreurs courantes qu’un coureur peut faire.

Avoir les mauvaises chaussures

Cet aspect est souvent considéré comme acquis par les amateurs et même certains professionnels. Les amateurs ont tendance à penser que n’importe quelle paire de baskets fera l’affaire, tandis que les professionnels jouent les favoris et peuvent porter la même paire trop souvent. Des chaussures incorrectes ou usées peuvent causer différentes blessures au pied. Dans certains cas, un coureur peut avoir besoin de traitements de podiatrie tels que la douleur au talon. Les chaussures de course affectent le mouvement des pieds d’un coureur. La mauvaise paire empêchera le mouvement correct du pied. Il y a des signes révélateurs d’une paire de chaussures de course inadaptée. Un bon coureur doit en être conscient. La durée de vie recommandée d’une paire de baskets est de 300 à 350 milles avant d’être remplacée. Assurez-vous d’avoir l’ajustement parfait et alternez entre deux paires.

Pratiquer une mauvaise respiration

Quand on voyage, il y a une tendance à oublier d’ajuster la respiration. La tendance est d’expirer plus que d’inhaler. Les respirations superficielles peuvent conduire à l’épuisement. Dans les pires scénarios, des points secondaires peuvent en résulter. Pour les débutants, la clé est de ne pas en faire trop. Exécutez à un rythme gérable. Compter vos pas pendant que vous respirez est un bon moyen de gérer votre rythme. Pratiquez toujours la respiration profonde. Respirer par la bouche et par le diaphragme vous donnera plus d’oxygène. Un bon flux d’air n’est pas seulement important pour vous soutenir. Il aide également vos muscles à continuer à travailler. Lorsque vous vous sentez à court d’air, faites une pause et réévaluez.

Ne pas bien hydrater

La course fait transpirer beaucoup. Le liquide perdu dans le corps doit être correctement réapprovisionné. Mais il y a beaucoup de facteurs qu’un coureur n’hydrate parfois pas correctement. Certains craignent que leur temps de fonctionnement puisse être affecté par les pauses de bain. D’autres ne veulent pas se sentir plein ou gonflé quand ils courent. Ceux qui voyagent déjà ne veulent pas l’inconvénient de s’arrêter pour une pause d’eau. Tout ce sont des habitudes nuisibles. La déshydratation entraîne de nombreux problèmes tels que la fatigue, des étourdissements, un coup de chaleur et des crampes musculaires. Ces conditions sont nocives à la fois pour les performances de course et la santé globale. Écoute ton corps quand il a soif. En règle générale, vous devez boire 4 à 6 onces toutes les 20 minutes. Buvez pour garder votre corps en place.

Avoir une mauvaise posture

Le corps d’un coureur doit être correctement stationnaire pour une performance optimale. Courir ne signifie pas seulement mettre avant l’autre. Il ne s’agit pas non plus de pomper les muscles des jambes pour travailler. Un coureur utilise tout son corps quand il court. Le dos est une partie vitale qui ressent de la douleur quand un coureur court avec une mauvaise posture. Lorsque vous courez avec votre tête devant le corps, vous êtes susceptible d’éprouver des douleurs dans le haut du dos. Slouching peut causer des maux de dos et de l’inconfort dans le cou et les épaules. Maintenir une posture correcte pour réduire la douleur et les douleurs musculaires. La course entraîne une douleur physique. C’est normal. Mais vous devez protéger votre corps contre la douleur inutile.

Une conduite sûre nécessite une bonne technique, de la force et de la conscience de soi. Un bon coureur doit toujours vérifier si ce qu’il fait est bénéfique ou nuisible à sa performance. Des soins corporels appropriés se traduisent par l’excellence.