Avoir recours à un notaire pour vos affaires de succession peut permettre dans la plupart des cas d’aller plus vite et assurer que vous entrez réellement en pleine possession de vos droits. Dans certains cas, faire appel à un notaire pour une succession est aussi une obligation légale, mais toujours utile.

Une démarche légale et une démarche qui assure le respect de vos droits de succession

Lorsque les biens de succession prennent en compte des biens immobiliers, la loi vous oblige à faire établir une attestation de propriété immobilière. Ce document, établi par un notaire, constate et atteste de la transmission effective des biens de propriété immobilière du défunt aux héritiers légitimes. Aussi, dans les cas où l’évaluation monétaire de la succession des héritiers est de 5 000 euros ou dépasse ce montant, vous êtes obligé légalement à l’établissement d’un acte de notoriété afin de prouver que vous êtes effectivement l’héritier. Pour chacun de ces deux documents cités plus haut, leur établissement n’est possible que par un notaire. Il vous faudra alors trouver un notaire à six fours pour une succession.

Par ailleurs, dans les cas de succession les plus répandus, où le défunt a fait établir un testament ou un autre acte par un notaire stipulant les héritiers et les modalités de succession, vous avez aussi besoin de faire appel à un notaire. De plus, faire appel à un notaire vous permet de démontrer aisément l’authenticité des documents de succession présentés en tant qu’héritier ou vérifier l’authenticité de document présenté par un supposé héritier.